Share

Qu’est-ce que l’Internet of Things (IoT) ?

L’Internet of Things (IoT), parfois appelé Internet des objets, est un concept qui décrit la connexion d’objets et de produits physiques du quotidien à Internet afin qu’ils soient puissent être reconnus (grâce à des identifiants uniques) par et être connectés à d’autres appareils. Le terme est étroitement lié aux communications de machine à machine et au développement, par exemple, de « réseaux intelligents » pour les services publics, du monitoring à distance et d’autres innovations.

Chez Teradata, la ligne de pensée dominante est que le Big Data ne fera que se développe à l’avenir et que l’IoT en sera un moteur majeur. La connectivité des appareils portables et des capteurs se traduit par des volumes de données plus importants, plus variés et des flux plus véloces.

Pour les entreprises qui n’ont pas clairement défini de business case ou de plans spécifiques en matière de données issues des capteurs et des appareils, l’IoT ne se concrétisera pas en actions. En effet, dès lors que les appareils se mettent à parler sans s'arrêter, le Big Data menace d’inonder les groupes en charge de l'informatique et de l'analyse de données. Les entreprises qui conçoivent et intègrent les bonnes architectures de données, qui mettent en place des plateformes d’analyse de données IoT robustes et qui forment des équipes adaptées à la tâche constateront que l’IoT n’est pas seulement la prochaine grande évolution, mais une nécessité pour demeurer compétitives sur un marché qui évolue rapidement.

Les considérations clés concernant l’IoT

L’IoT fait référence à l'immense réseau d’appareils et de dispositifs physiques (les « objets ») dotés d'une connexion à Internet et qui sont capables de reconnaître d’autres appareils et objets et de communiquer avec eux. Mais sans la mise à l'échelle nécessaire à la capture, à la gestion des données en contexte, les données des capteurs ne peuvent dévoiler qu’une petite fraction de leur valeur. Pour s’assurer que ces données peuvent être exploitées pour prendre des décisions stratégiques, quatre domaines-clés doivent être pris en compte :

  • L'Internet of Things (IoT) : Plus d’appareils équipés de capteurs génèrent des quantités croissantes de données
  • L'Analytics of Things (AoT) ou analyse des objets : Les flux de données IoT brutes nécessitent des analyses AoT pour les mettre en contexte et en tirer des informations
  • Une stratégie en matière d'IoT : Il est essentiel de faire confiance aux experts de l'IoT pour vous aider à générer de la valeur à partir des données de l'IoT
  • Une expertise du secteur : Les informations des entreprise rendent les données IoT encore plus exploitables pour les data scientists


Comment les entreprises exploitent-elles l’IoT ?

Selon Gartner, 80 % des entreprises ont des objectifs IoT assez peu définis, ainsi que des cas d’usage et une portée d’analyse limitée. Elles doivent passer à des projets d’analyse IoT autonomes ou étroitement ciblés sur des opérations IoT hautement intégrées et centrées sur l'activité afin de tirer une valeur durable des investissements IoT. Les grandes entreprises obtiennent déjà des informations pertinentes et génèrent une valeur profondément enfouie dans leurs données de capteurs et en tirent avantage pour stimuler l’innovation et augmenter la performance. De la vente de détail aux services financiers, en passant par la fabrication d'appareils technologiques de pointe, ou encore l'énergie, les leaders de l’IoT tirent parti des applications, solutions, architectures et plateformes d'IoT efficaces pour en tirer profit dès aujourd’hui.

Les catégories de l'IoT

Le marché de l’IoT peut être divisé en deux grandes catégories : l’IoT industriel et l’IoT grand public. La première comprend la machinerie lourde, les lignes de production d’usine, les transports, l’énergie et les villes intelligentes. Le second fait référence aux appareils portables, aux téléphones, aux téléviseurs et aux appareils électroménagers qui permettent la vie autonome, la suveillance domestique et la domotique.

Dans l’industrie, les capteurs déployés génèrent des données pour permettre de mesurer tous les facteurs, de la température à la lumière, en passant par les vibrations, le mouvement, la pression, les produits chimiques, l'aération, le débit de liquide, la localisation (par exemple, les GPS embarqués sur les smartphones ou les véhicules) et bien d'autres grâce aux gros investisseurs dans les domaines de la fabrication, du pétrole et du gaz, de la logistique, de la vente de détail et des services publics. Dans le secteur manufacturier, l’analyse des données des capteurs industriels permet aux entreprises de créer des « jumeaux numériques » (une représentation numérique exacte d’un système physique) grâce auxquels la simulation et la modélisation en temps réel d’un système peuvent prévenir des pannes d'équipements, prédire les problèmes et optimiser les performances en continu. Cela signifie que les entreprises peuvent optimiser leurs opérations et réduire les risques. Concernant les consommateurs, les données des capteurs permettent de les aider à surveiller leur santé et leur forme physique, leur localisation, leur consommation d’énergie domestique et l’utilisation qu'ils font des produits, ce qui contribue à approfondir la compréhension des consommateurs, tout en aidant les directeurs de produits à améliorer la conception et le développement des produits.

Pour tirer le meilleur parti des données IoT en entreprise, il est nécessaire de surmonter de nouveaux défis, de répondre à de nouvelles exigences et d'étendre l’architecture existante pour prendre en charge la collecte, la préparation et l’analyse des données de l'IoT.